Le rituel beauté de ma grand-mère : 10 minutes pour resplendir en toute simplicité !

Aujourd’hui, je vous adresse un mot un peu personnel à l’approche de la Fête des Mères

Lorsque j’étais plus jeune, j’ai toujours vu Maman prendre soin de ma Grand-Mère. 

Ces moments me paraissaient si précieux, si rares et plein de complicité ! Un peu comme s’ils étaient suspendus dans le temps

Aujourd’hui, c’est ce que j’essaye de reproduire quotidiennement et de transmettre à ma fille. A la manière d’un relais entre les générations

Lorsque nous rendions visite à ma Grand-Mère, chaque semaine, Maman avait pris l’habitude de partager un rituel beauté avec elle. 

Je vous laisse lire ce qui suit pour le découvrir. 

Vous y trouverez des astuces pour vous sentir rafraîchie, pimpante et apaisée, même les jours où vous ne faites rien de particulier… et en à peine 10 minutes

 

Nettoyer son visage à l’eau de rose pour une action anti-âge et rafraîchissante. 

 

 

Maman commençait toujours par vaporiser un peu d’eau minérale sur le visage de ma Grand-Mère, (à l’aide d’un brumisateur), pour un effet hydratant et rafraîchissant

Elle nettoyait ensuite son visage avec un coton imbibé d’eau de rose de Damas

Ma Grand-Mère insistait sur le fait que l’eau de rose aide à diminuer les rides, les sécheresses et lisser le grain de peau

Et son odeur est vraiment agréable ! 

J’utilise d’ailleurs beaucoup d’eau de rose au quotidien pour hydrater ma peau, estomper les rides ou encore dégonfler les poches sous les yeux.

Vous pouvez l’appliquer comme bon vous semble, à n’importe quel moment de la journée. 

Je l’aime particulièrement le matin au réveil pour un coup d’éclat sur le visage ou le soir au coucher pour apaiser les irritations après le démaquillage. 

L’été approchant, elle est aussi idéale pour vous rafraîchir le visage en douceur ! 

 

Appliquer sa crème hydratante avec ces gestes spécifiques pour une efficacité optimale. 

 

Appliquer sa crème hydratante sur son visage a toujours été un art pour ma Grand-Mère ! 

C’est en partie en l’observant faire sa toilette quotidienne que j’ai appris les bons gestes pour prendre soin de ma peau

L’application doit être minutieuse et faite avec attention : la peau du visage est une peau fragile et délicate.

Elle commençait toujours par déposer une noisette de sa crème sur son menton, son nez, son front puis ses joues. 

Ensuite, elle procédait par petits mouvements circulaires pour étaler la crème de manière homogène. 

Elle insistait toujours sur les parties les plus sèches et les plus ridées

Et pour ce qui est des zones fragiles (comme les yeux, le contour de la bouche ou encore le cou), elle préférait tapoter légèrement du bout des doigts pour la faire pénétrer. 

Lorsque Maman l’aidait à pratiquer ce rituel, ma Grand-Mère insistait toujours pour qu’elle aille de l’intérieur du visage vers l’extérieur du visage (de la même manière que sur le schéma ci-dessus). 

Avec toujours un léger mouvement vers le haut en fin de geste pour ne pas tirer la peau vers le bas et la faire prendre davantage. 

 

Mettre de l’eau de parfum ou de l’eau de toilette. 

 

 

Pour celles qui me lisent régulièrement, vous connaissez mon amour pour les parfums

Ma grand-mère a toujours porté un parfum délicat aux fragrances légères. 

Avec une note de tête à la Bergamote citronnée, une note de cœur au poivre rose et à la sauge et note de fond au musc blanc

Lorsque Maman lui appliquait son parfum, c’était quelque chose qui me fascinait ! 

Elle lui humidifiait d’abord légèrement le cou, le derrière des oreilles et les poignets avec un peu d’eau (le parfum tient mieux lorsque la peau est légèrement humide), puis tamponnait légèrement avec un petit tissu. 

Elle vaporisait ensuite un peu de parfum à ces mêmes endroits en laissant sécher à l’air libre (un conseil : ne frottez jamais votre parfum, l’odeur pourrait se dissiper ou s’altérer). 

Ces zones sont en fait des points de pulsation : le corps y dégage plus de chaleur. 

Cela fait vivre l’odeur de votre parfum ! (Attention ! Vérifiez toujours de ne pas vaporiser votre parfum à des endroits trop sujets à la transpiration… ça ne fait pas bon ménage !)

 

Utiliser un simple rouge à lèvre pour la bouche et les pommettes. 

 

 

Ma Grand-Mère a toujours porté un simple rouge à lèvres rouge ! 

Et même si vous n’êtes pas maquillée par ailleurs, il peut amplement suffire pour illuminer votre visage ! 

Le petit plus : ma grand-mère a toujours détourné ses cosmétiques pour varier les plaisirs et les usages ! 

Maman se faisait donc une joie de lui “roser” les joues avec son rouge à lèvres. 

N’en mettez pas trop pour ne pas avoir une impression d’”effet clown” ! Le maquillage, c’est avec parcimonie ! 

C’est d’ailleurs une des leçons de beauté que Maman m’a léguée et que je n’oublierai jamais.

 

Coiffer ses cheveux 

 

 

C’est la petite touche finale qui permet de vous sentir bien (rapidement et sans trop d’effort) et d’éclaircir votre visage ! 

Faites un coiffage de préférence avec une brosse en poils de sanglier pour plus de brillance (surtout si vous n’avez pas eu le temps de laver votre chevelure). 

Le coiffage était le moment préféré de ma Grand-Mère ! 

Maman profitait de ce moment pour lui faire des massages du cuir-chevelu, ce qui l’apaisait énormément ! 

On pouvait voir son visage s’illuminer systématiquement 🙂 

Vous pouvez d’ailleurs essayer sur vous-même. En plus de stimuler la microcirculation dans les follicules pileux, c’est bénéfique pour les tensions accumulées dans le crâne. 

… De quoi se sentir apaiséeapprêtée et bien dans son corps en quelques instants ! 

 

 

Et vous ? Avez-vous un rituel mère/fille à partager ? 

N’hésitez pas à me laisser vos retours, je suis toujours enchantée et touchée de lire vos anecdotes sur ces sujets précieux 🙂 ! 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires