Chouchoutez vos bactéries !

Avez-vous déjà remarqué à quel point le gel hydroalcoolique peut irriter et dessécher la peau des mains ?

L’alcool contenu dans un désinfectant est censé tuer les microbes.

Mais cela perturbe le fragile écosystème à la surface de la peau : le microbiote cutané.

Votre peau est recouverte d’environ 1000 milliards de bactéries, champignons ou virus qui peuvent être soit bénéfiques, inoffensifs ou pathogènes [1].

Le problème c’est qu’un excès d’hygiène (savon ou gel hydroalcoolique) tue tout sur son passage, y compris les “bonnes” bactéries.

Votre peau devient vulnérable et est directement exposée aux invasions extérieures et inflammations.

C’est ainsi qu’on peut voir apparaître une peau grasse, sèche, de l’acné ou encore de l’eczéma.

Et notre mode de vie actuel n’aide en rien le microbiote à se régénérer. Il est constamment agressé de l’extérieur (pollution, tabac, hygiène à outrance…) et de l’intérieur (mauvaise alimentation, stress, médicaments…)

Pourtant, ces micro-organismes nous sont extrêmement bénéfiques pour [1] [2] :

  • constituer la barrière protectrice de la peau : le fameux film hydrolipidique
  • faire baisser les inflammations
  • renforcer le système immunitaire de la peau
  • lutter contre le développement des infections
  • contribuer à la régénération des tissus

Aujourd’hui, je vous donne mes conseils pour prendre soin de votre microbiote au quotidien par quelques gestes simples pour retrouver une peau saine et éclatante.

Attention ! Ces conseils ne sont pas uniquement valable pour votre visage mais aussi pour tout le reste de votre corps.

1. Evitez les nettoyants trop agressifs 

Notamment ceux avec une composition à base de :
  • parfums
  • sulfates
  • parabens
  • colorants
  • alcool
  • acide salicylique.

Ils peuvent être irritants.

Et comme je vous le dis souvent, inutile de se “décaper” la peau, ça l’assèche et l’abîme !

Privilégiez plutôt des produits doux, comme je vous le suggérais ici.

2. Privilégiez un PH qui respecte celui de l’épiderme

Le PH naturel de notre peau est légèrement acide (autour de 5,5).

Sa valeur doit être aussi peu modifiée que possible pour préserver le film hydrolipidique et les défenses naturelles de votre peau.

Orientez-vous donc vers des nettoyants au PH physiologique (proche du PH de la peau) ou PH neutre (= 7).

3. Méfiez-vous des agents de conservation 

Ils peuvent agresser votre microbiote lorsqu’ils se retrouvent en trop grande quantité dans les produits cosmétiques.

Pensez à regarder la liste INCI de vos produits si vous avez le moindre doute.

Un indicateur : plus un flacon est petit, moins il contient d’agents de conservation.

4. Hydratez et nourrissez votre peau

Pour préserver la santé de votre peau et conserver un film hydrolipidique de qualité, pensez à toujours l’hydrater avec une crème adaptée, à la fois à votre type de peau mais aussi aux différentes zones de votre corps.

Pour le visage :

  • Vous pouvez adopter le sérum ALPHA, enrichi en 4 huiles végétales précieuses pour une peau lumineuse.

Pour le corps :

  • Vous pouvez choisir des huiles végétales comme celle de jojoba ou encore d’amande douce
  • Vous pouvez aussi vous orienter vers des laits corporels comme Lipikar de chez La Roche-Posay ou XeraCalm de chez Avène 
Pour les mains :
  • Le meilleur reste le beurre de Karité 100 % naturel, notamment si elles ont été abîmées par des produits comme le gel hydroalcoolique.

5. Évitez l’eau trop chaude et … réduisez la fréquence de vos lavages! 

Privilégiez un nettoyage à l’eau tiède, notamment pour le visage.

Réduisez la fréquence de vos lavages.

L’idée n’est pas de vous laisser aller, ni de devenir sale, bien évidemment, mais plutôt de vous contenter d’une seule douche, de préférence le soir car c’est pendant la nuit que la flore se reconstitue le mieux.

Si vous ne pouvez pas vous passer de deux douches par jour, lavez-vous avec du nettoyant seulement une fois sur les deux.

Utilisez du produit lavant uniquement pour les zones où les mauvaises bactéries s’incrustent comme les pieds, les mains, les aisselles et les parties intimes. L’eau suffit pour le reste du corps.

N’oubliez pas qu’une flore équilibrée est le secret d’une peau mieux protégée, qui se régénère mieux et qui vieillit moins vite.

La qualité de votre microbiote est un des premiers facteurs de l’anti-vieillissement.

 

Et vous ? Aviez-vous imaginé qu’autant de petits organismes cohabitaient sur votre peau ?

Est-ce qu’un produit pour renforcer votre microbiote vous intéresserait ? Peut-être en avez-vous déjà fait usage ? Racontez-moi ! 

 

 

Sources :

[1]https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-512/Le-microbiote-cutane-le-poids-lourd-sort-de-l-ombre

[2]https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24583611/

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments