Mais pourquoi le rétinol est-il si exceptionnel ?

Le monde de la cosmétique est unanime : le rétinol est l’un des meilleurs actifs anti-âge disponibles — si ce n’est LE meilleur. 

Même les études le prouvent [1], [2] : ce dérivé de la vitamine A agit sur tous les signes visibles du vieillissement de la peau. 

  • En surface : il stimule la régénération cellulaire, lisse le grain de votre peau, atténue les taches pigmentaires et resserre vos pores. 
  • En profondeur : le rétinol renforce la structure de votre derme en stimulant votre production d’acide hyaluronique, de collagène, d’élastine et des fibroblastes (les cellules de soutien de votre peau). 

Si vous suivez des “blogueuses beauté”, vous en avez peut-être entendu parler et même vu des avant/après rétinol comme ci-dessous :

retinol avant apres

before after retinol

(cliquez sur les images pour accéder au contenu)

Rétinol : Trop beau pour être vrai ?

Si la recherche scientifique valide les bienfaits du rétinol, ce principe actif a cependant quelques inconvénients.

Le premier : les effets visibles du rétinol ne sont pas immédiats. 

Après un mois d’utilisation vous ne verrez pas encore de changements sur votre peau. 

Ceci dit, après 2 ou 3 mois, vous constaterez enfin que vos rides s’estompent. 

Deuxième inconvénient (et non des moindres) : c’est un ingrédient à manipuler avec beaucoup de précaution !

Comme il accélère la régénération cellulaire, il est très irritant pour la peau, et vous pourriez regretter de l’avoir utilisé sans suivre certaines règles. 

Autres défauts du rétinol

  • votre peau est davantage sensible aux rayons UV ;
  • il peut provoquer des inflammations lors des premières semaines. Vous pourriez alors avoir quelques boutons. Si vous avez de l’acné cela pourrait l’aggraver ;

Mais il existe des moyens d’éviter cela. Voici la méthode pour utiliser le rétinol correctement et ne pas le regretter.

Attention : Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, n’utilisez pas du rétinol. Des études sur les souris ont montré que la vitamine A provoque des fausses couches.  

Mes 4 règles pour bien utiliser le rétinol

retinol serum

Règle n°1 si votre peau tiraille et s’assèche…

Comme je vous l’ai dit la particularité du rétinol est qu’il accélère le renouvellement cellulaire. C’est pour cette raison qu’il rajeunit votre peau et la rend lumineuse

Mais en éliminant les couches supérieures de votre peau, il la fragilise. Ainsi l’eau présente dans votre peau s’évapore peu à peu, diminuant ainsi votre taux d’hydratation

Or si votre peau est déshydratée, elle s’assèche.

Comment éviter cela ? 

  • Lorsque vous utilisez du rétinol : arrêtez un temps d’exfolier votre peau.
    Dès qu’elle sera habituée au rétinol (au bout d’1 ou 2 mois), vous pourrez alors recommencer à utiliser des exfoliants chimiques comme l’acide glycolique ou mantrique.
    Cependant, je vous conseille de le faire avec parcimonie et d’éviter d’appliquer du rétinol le même jour.
  • Autre conseil : HYDRATEZ votre peau avant et après l’application du rétinol. Les anglo-saxons appellent cela le “buffering”, soit “faire tampon”. En hydratant votre peau, vous renforcez votre film protecteur et vous évitez ainsi qu’elle ne s’assèche et tiraille. 

Règle n°2 si vous avez des rougeurs et irritations…

retinol gel

Le fait d’accélérer la régénération cellulaire peut aussi provoquer des rougeurs et des irritations, notamment si vous utilisez une concentration de rétinol trop élevée.

Si c’est la première fois que vous appliquez du rétinol sur votre visage, faites attention au taux de concentration de l’actif. 

1% peut sembler faible comme dosage mais c’est en réalité beaucoup. Il existe des concentrations plus basses, par exemple la marque The Ordinary propose des sérums avec 0.2% ou 0.5% de rétinol. 

Comment éviter cela 

  • Hydratez, hydratez, hydratez votre peau ! C’est le meilleur moyen de restaurer et protéger votre film hydrolipidique
  • Allez-y progressivement — Essayez une première fois, avec une faible dose de rétinol et observez comment votre peau réagit. Laissez-lui le temps de s’habituer à cet actif. 
  • Si votre peau réagit bien, vous pourrez alors progressivement rapprocher la fréquence d’utilisation.
  • Attendez quelques mois avant de prendre un soin où la concentration d’actif est plus élevée.
  • Je vous recommande également de choisir des produits microencapsulés, ils sont moins irritants pour votre peau. 

La microencapsulation est une technologie qui permet de libérer le rétinol dans votre peau plus lentement — cela prend plusieurs heures, plutôt que tout à la fois. 

retinol-microencapsulation

Grâce aux microcapsules, le rétinol est libéré progressivement dans la peau, ce qui le rend moins irritant et plus efficace dans le temps

Autre avantage de la microencapsulation : le principe actif est mieux préservé, donc plus efficace. 

Règle n°3 si vous avez une éruption de boutons…

retinol pipette

Le rétinol diminue votre acné… en commençant par l’aggraver ! 

ça peut vous surprendre, mais laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Comme je ne cesse de le répéter, le rétinol accélère le processus naturel d’exfoliation de votre peau – régénération cellulaire etc…

Mais ce processus va aussi accélérer les éruptions cutanées. On parle alors de “purge” : votre peau se débarrasse de toutes les poussées de boutons sous-jacentes et ça dure environ un mois. 

Si vous avez la peau grasse ou sujette à l’acné, il y a de forte chance pour que vous ayez une poussée de boutons en démarrant l’utilisation du rétinol. 

Et même si vous n’avez pas l’habitude d’avoir des boutons, vous pourriez en avoir 1 ou 2… 

Comment éviter cela 

  • Commencez par vous assurer qu’il s’agit bien d’une “purge”. Si vous avez toujours des boutons après un mois d’utilisation, il est probable que cela se reproduise. Je vous conseille d’arrêter le rétinol, cet actif n’est pas fait pour vous. 
  • Exfoliez votre peau avec de l’acide salicylique – je sais j’ai dit plus haut de ne pas exfolier votre peau les premières semaines, mais l’acide salicylique est une exception à la règle.
    Cet exfoliant soluble dans l’huile pénètre dans vos pores, éliminant ainsi tous les déchets qui s’y accumulent et qui vous donnent des boutons.
    Le rétinol “purge” votre peau, tandis que l’acide salicylique la nettoie. 

Règle n°4 : votre peau est davantage sensible au soleil…

retinol serum

Les cellules mortes sont là pour une raison : elles protègent votre peau des agressions extérieures et des rayons UV. 

Lorsque vous débarrassez votre peau des cellules mortes, elle devient plus lisse et plus lumineuse, mais elle est aussi plus sensible aux dégâts causés par le soleil.

Comment éviter cela 

  • Il n’existe aucune règle qui interdit l’utilisation du rétinol pendant la journée, mais je vous recommande vivement d’appliquer ce soin le soir. Pourquoi risquer d’abîmer votre peau ?
  • Le matin, mettez de la crème solaire même si vous appliquez le rétinol la nuit. Comme je vous l’ai dit : vos cellules mortes ne sont plus là pour protéger votre peau du soleil.

**********

Si vous suivez attentivement ces 4 règles, vous devriez éviter le scénario catastrophe avec le rétinol. Toutefois si vous avez des craintes, des questions mais que souhaitez utiliser cet actif, je vous conseille de consulter un dermatologue. Il saura vous conseiller, vous guider et vous rassurer. 

Les effets secondaires anormaux

retinol soin

Je viens de vous parler des effets indésirables du rétinol et comment les éviter. Voici à présent les réactions indésirables qui devraient vous inquiéter si vous utilisez du rétinol : 

  • Il est normal de ressentir un léger picotement lorsque vous commencez à utiliser du rétinol, mais cela ne doit pas vous brûler, ni être douloureux.
  • Il est anormal que votre peau “pèle” pendant plus d’un mois. 
  • Ni qu’elle soit tendue toute au long de la journée, alors que vous pensez à bien vous hydrater.

Si vous avez l’un des symptômes ci-dessus et que vous avez respecté les 4 règles dont je viens de vous parler, cela veut dire que votre peau n’aime pas le rétinol. 

En effet, certains types de peaux ne tolèrent tout simplement pas cet actif. 

Si vous tenez à tout prix à tester le rétinol, il existe des dérivés moins agressifs tel que l’hydroxypinacolone rétinoate ou le rétinaldéhyde

Mais si votre peau réagit à ces “cousins” du rétinol, je vous conseille de ne pas insister : il existe d’autres ingrédients anti-âge.

Vous connaissez à présent les avantages et les risques du rétinol et pouvez dès à présent en profiter sans les effets secondaires. 

Checklist

  • Commencez progressivement l’utilisation du rétinol, 
  • Optez pour un faible dosage,
  • Hydratez votre peau avant et après l’application du rétinol, 
  • Mettez de la crème solaire, 
  • Si vous avez des éruptions cutanées, exfoliez votre visage avec de l’acide salicylique.

Alors ? Vous sentez-vous prêtes à essayer le rétinol ? Avez-vous déjà testé cet actif ? Qu’en pensez-vous ? Quels conseils pouvez-vous recommander aux lectrices Cellaire ?


Sources : 

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31524348

[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31616211

3.3 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Simhon
Simhon
7 mois il y a

Bonjour
J’ai la peau très sensible
Quelle crème au rétinol puis je prendre faiblement dosée
MERCi d’avance
Carole

Kristel
Kristel
7 mois il y a

Moi aussi , vos conseils m’intéressent également, merci

Isabelle
Isabelle
7 mois il y a

Je suis intolérante au retinaldheide , le visage enfle et devient rouge.
Et je ne dois pas être la seule.
Vous devriez parler de cette possibilité

Lise Scalabrini
Lise Scalabrini
7 mois il y a

Bonjour,
J’utilise régulièrement du Retinol .1% un soir sur deux.. et je mets un bon hydratant. Oui il est exact que notre peau devient plus sensible. Il est très important d’utiliser le jour un écran solaire.

trackback

[…] Je vous ai déjà vanté ici les bienfaits de cet actif. Les dermatologues aiment le rétinol et ses dérivés car ils accélèrent le renouvellement cellulaire de votre épiderme – c’est le processus qui permet d’éliminer les vieilles cellules de la peau et de les  remplacer par de nouvelles. […]