Confinement : ces images rares de notre planète

Les premiers jours de confinement, je me suis fait la remarque qu’il n’y avait plus le vrombissement permanent des voitures dans la rue ; qu’il n’y avait presque plus d’avions dans le ciel ; que j’entendais très clairement le chant des oiseaux…

Je me suis alors demandée quel impact allait avoir le confinement sur notre belle planète Terre ?

La réponse n’a pas tardé à arriver. 

La terre respire…

Voici en images la preuve qu’en limitant nos activités, nous avons relâché la pression sur la faune et la flore. 

De quoi offrir quelques scènes agréables…

Comme le retour des poissons et des cygnes dans les canaux de Venise. 

poissons venise

cygnes venise
cygnes pont

 

Ou encore de dauphins dans le port sarde de Cagliari, ou transitent habituellement 30 millions de tonnes de marchandises par an. 

dauphins

Ci-dessous, vous voyez des canards faire du lèche-vitrine dans les rues de Paris :

canards paris

En Chine, le confinement et l’isolement de Wuhan (berceau du coronavirus), ont permis une diminution du taux de dioxyde d’azote (un gaz polluant) comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessous :

wuhan pollution

D’ailleurs dans le pays entier, la baisse des gaz à effet de serre se fait ressentir.

Vous n’avez qu’à regarder ces 2 photos. Celle de gauche montre Pékin en 2015 et celle de droite, la capitale chinoise, il y a quelques jours. 

pekin avant
pekin apres

 

Ces quelques photos nous font du bien… nous redonne le sourire malgré le confinement, la crainte que nous avons pour nos proches et l’afflux d’informations anxiogènes.

La solidarité gagne du terrain… 

solidarite

Confinement ne veut pas dire isolement. Un peu partout, je vois naître des élans de solidarité et je suis sûre que vous aussi. 

Dans mon immeuble par exemple, nous nous relayons pour faire les achats des personnes les plus vulnérables ; cela permet de garder le contact et de se sentir utile. 

Les professeurs font leur possible pour assurer l’apprentissage de leurs élèves avec des plannings pour les devoirs, des cours en ligne… 

Les éditeurs de manuels scolaires ont mis gratuitement à disposition toutes les versions numériques de leurs ouvrages.

Dans un petit village d’Espagne, la police tente de redonner le sourire aux habitants et d’apporter un peu de bonne humeur en jouant de la guitare, comme vous pouvez le voir sur cette vidéo (cliquez ici ou sur l’image)

police espagne

En France, le Palais des festivals à Cannes ne va pas accueillir cette année le célèbre festival de cinéma. 

Mais le maire de la ville a décidé de transformer le Palais en centre d’accueil pour les sans domicile fixe – une population particulièrement vulnérables face à la pandémie du coronavirus.

Ces hommes et femmes sur le front…

Puis tous les soirs entre 20h et 21 heures – cela dépend des pays – de nombreux citoyens applaudissent au balcon. 

Une façon de soutenir et remercier les infirmiers, aides-soignants, médecins… qui sont sur le front depuis des jours. 

Vous avez sans doute vu ou lu dans les médias leurs témoignages. Ils sont fatigués, épuisés et risquent leur vie pour sauver les nôtres. 

Les photos ci-dessous vous montrent une partie de leur quotidien. 

Le visage de ces jeunes femmes est abîmé par les accessoires de protection qu’elles portent durant leur longues heures de travail.

nurse alicante

Une infirmière à Alicante

infirmiere milan

Alessia Bonari, infirmière à Milan 

infirmiere cagliari

Sabrina Maoddi infirmière à Cagliari

Pensez à eux et restez confiné, c’est le meilleur moyen que nous avons pour les soutenir

Et n’oublions pas tous ceux qui facilitent notre quotidien :

MERCI  

au personnel soignant, 

aux employés des supermarchés, 

aux aides à domicile, 

aux conducteurs de bus, de tram et de train,

aux agents d’entretien, 

aux travailleurs sociaux,

aux auxiliaires de vie, 

aux livreurs,

Merci à toutes les personnes qui exercent des métiers qui nous permettent de rester confinés.

Et vous, quelles sont les petites choses positives que vous avez remarqué depuis le début du confinement ? Racontez le moi ici.

PS : Le New York Times a mis en ligne une série de photos qui dévoile de grandes capitales entièrement vides, vous pouvez découvrir ici ces clichés. 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Outamghart
Outamghart
1 année il y a

Bonjour,

Le confinement me fait un bien FOU!
Maman solo avec deux enfants de 10 ans et 8 ans, j’étais dans une course au quotidien entre les déposer et récupérer de l’école, les cours de langue, des activités sportives et sans oublier de les aider dans leur devoirs, à manger, s’amuser, etc… Et tout ça en suivant des cours à distance et un stage en parallèle. Vous allez me dire, comme toutes les maman! Oui, mais on ne se rend pas compte à quel point nous sommes Victimes de cette routine dévastatrice. Cette routine qui nous pourrit la vie en vivant nos journées dans le stress sans oublier que ça se répercute sur nos enfants.
Quasiment toutes les mamans ont ce rythme, mais il y en a certaine qui le vivent sereinement, contrairement à moi qui me suis toujours mis une pression pour que tout soit Parfait et à jour dans tous les domaines.
RIDICULE !
A 42 ans je me retrouve avec des acouphènes, cervicales Coincées , forte migraine et j’en passe.
Aujourd’hui, j’ai tout le temps pour MOI d’abord et ensuite pour mes enfants . Le réveil ne sonne PLUS, j’ai commencé le Yoga, les exercices physique à la maison, quelle liberté d’esprit et physique ! Nous sommes devenu une FAMILLE à plein temps et je trouve ça très enrichissant du fait de se retrouver tous les 3 et en étant bien confinés nous sommes aussi protégés.
Être confiné est l’occasion en or d’éliminer son stress et de prendre du temps, ce temps que l’on ne trouvait pas avant, ce temps qui était là et qu’on ne voyait pas et ce temps qui n’est pas sûr de nous revoir lorsqu’il repassera.
Moi, je l’ai pris et sa change la vie !!!

Amicalement
Nadia .O.

Je reconnais avoir connaissance du fait que Cellaire pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

Mario
Mario
1 année il y a

Pour ma part, je prends ma guitare et sors avec mon épouse à 16h. Avec les voisins de gauche, de droite et d’en-face, et leurs enfants (nous habitons un grand cul-de-sac/placette, qui nous permet de garder nos distances – 5 m de part et d’autre entre chaque famille), nous chantons une chansons ou deux, que chacun choisit, à tour de rôle, la veille.
Aujourd’hui, ce sera « La ballade des gens heureux ». Hier, c’était le choix des enfants d’en-face (« Bambino » et « Vous permettez, Monsieur » … parce que « mamie aimait ça »). Demain, pour la petite fille de l’autre côté, ce sera « Alexandrie, Alexandra » ….
Ça nous sort tous de la morosité mais, surtout, nous tissons un lien social et une fraternité qui n’existaient pas jusqu’à-là, occupés que nous sommes tous par nos activités et soucis quotidiens … quelques gouttes d’humanité qui ruissellent avec d’autres pour former un nouveau fleuve d’humanité …

Sophie D
Sophie D
1 année il y a

Bonjour je suis auxiliaire de vie sociale à domicile je continue de travailler je fais mes trajets à pied je respire mieux l’air est bien meilleur sinon habituellement j’ai toujours le nez bouché.