Et si le confinement total était une chance ?

A l’heure où la plupart d’entre nous sommes confinés, je laisse de côté mes conseils beauté habituels pour vous parler de ce qui importe le plus :

Votre santé.

J’espère de tout cœur que vous et vos proches êtes en bonne santé. Faisons en sorte que cela reste ainsi en suivant les recommandations officielles.

Alors quel que soit les règles imposées dans votre pays :

  • Restez confiné chez vous et limitez au maximum les déplacements.
  • Pensez à aérer régulièrement votre intérieur.
  • Laissez au moins 1 mètre de distance avec d’autres personnes. Ne vous serrez pas la main. Ne faites pas la bise.
  • Lavez-vous les mains (idéalement une fois par heure).
  • Évitez tant que possible de vous toucher le visage au cours de la journée (vous pouvez bien sûr continuer à appliquer vos soins pour la peau. Pensez simplement à vous laver les mains avant et après).
  • Renforcez le plus possible votre système immunitaire (je vous partage un bon plan en fin d’email).

D’autre part, soyez attentive aux symptômes du Covid-19 : 

  • mal de gorge
  • toux
  • fièvre
  • difficultés respiratoires (cas sévères)

Pour plus d’informations, consultez le site officiel de l’OMS.

Si vous avez le moindre doute, surtout, ne vous rendez pas tout de suite à l’hôpital car vous risqueriez de contaminer les patients et le personnel soignant.

Commencez par appeler votre médecin traitant, il vous dira quoi faire.

Cela étant dit, j’aimerais ajouter une note d’optimisme.

C’est l’occasion de faire ce que vous remettez toujours à plus tard

Nous sommes abreuvés d’informations anxiogènes à longueur de journée. 

Maintenant, nous voilà confinés chez nous pour les semaines à venir.

Et si ce confinement était une chance ? 

Une chance de faire ce qu’on ne prend jamais le temps de faire :

  • Lire plus souvent
  • Se (re)mettre au dessin ou à la peinture
  • Retrouver le plaisir de la musique (à jouer ou à écouter)
  • Prendre des nouvelles de nos proches par téléphone
  • S’occuper des tâches administratives qu’on a toujours repoussé à plus tard
  • Développer vos talents de cuisinier
  • Pour les plus chanceuses : passer plus de temps dans votre jardin ou potager. 

Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent. Shakespeare a bien écrit « Le Roi Lear » pendant un terrible épisode de peste noire (à partir de 1603) !

Qui sait ? Peut-être découvrirez-vous un talent caché 🙂

Je vous propose de partager dans les commentaires toutes les choses positives que vous envisagez pendant ce confinement. Des bonnes résolutions peut-être ? Une pensée positive ? Une belle découverte que vous aimeriez partager ?

Je reviendrai prochainement avec mes conseils beauté. En attendant je vous souhaite un confinement le plus agréable possible.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nagy Bastienne
Nagy Bastienne
1 année il y a

Et bien ce confinement ne change pas grand chose pour moi puisque je suis chez moi avec mon bébé d’1 mois et demi. Je suis pour le moment plus embêtée par son petit rhume, les poux et les puces…
Notre jardin, un mode de vie à notre rythme et un renforcement de mon système immunitaire depuis plusieurs mois font que nous sommes préservés.
Ce confinement va être l’occasion d’être dans le jardin, comme prévu, de continuer à développer nos activités à notre compte. Pour moi, c’est le coaching parental, finalement adapté au vu du contexte actuel où les personnes auront sûrement besoin de clés pour fonctionner autrement avec leurs chérubins.

Osmont
Osmont
1 année il y a

C’est l’epoque du grand nettoyage de printemps… Et on a du temps pour méditer. Ici, on est en cluster depuis début mars. Le corps va vite protester contre le manque de sport, mais on peut faire des abdos dans son salon. L’important, c’est de garder le moral, de ne pas paniquer et de ne pas dévaliser les supermarchés. Et de respecter les consignes par simple solidarité, même si l’on a pas peur pour soi. Écouter le silence, cela fait du bien aussi. Dommage que la pub sur les tâches brunes est très gênante pour rédiger ce mail.

Isabelle
Isabelle
1 année il y a

Bonjour, voilà ce que j’ai reçu et je partage car je trouve cela joli et plein de vie🍀

C’était en mars 2020…
Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir
Mais le printemps ne savait pas,
Et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait pus tôt…

C’était en mars 2020…
Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur.
Bientôt il n’y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.
Mais le printemps ne savait pas,
Le temps d’aller au jardin arrivait, l’herbe verdissait…

C’était en mars 2020…
Les gens ont été mis en confinement pour protéger les grands-parents, familles et enfants; plus de réunion ni repas de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
Mais le printemps ne savait pas,
Les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé,
Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chanter sur le balcon en invitant les voisins à faire de même;
Ils ont appris la nouvelle langue d’être solidaires et se sont concentrés sur d’autres valeurs.
les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance de ce monde qui s’était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.
Mais le printemps ne savait pas,
Les fleurs ont laissé place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient bien là.

Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l’ont appris à la télé.
Le virus avait perdu… les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masque ni gant !

Et c’est là que l’été est arrivé,
Parce que le printemps ne savait pas,
Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort.
Parce que le printemps ne savait pas,
Il a appris aux gens le pouvoir de la vie !🌈

Osmont
Osmont
1 année il y a
Répondre à  Isabelle

Très joli. Eh oui Gaïa l’emporte toujours. Et on appréciera encore plus les occupations quotidiennes qui nous semblaient si naturelles. Mais ce virus est peut-être aussi un message de la terre pour ne pas recommencer à la polluer, pour changer nos comportements. Si on ne comprend pas, attention à 2021!

Anne
Anne
1 année il y a

Le confinement c’est moins de bruit, moins de pollution, moins de futilité…Et si l’univers nous envoyait ce virus pour nous aider à voir et comprendre ce qui est essentiel? Comprendre que le bien de la planète passe obligatoirement par la décroissance…revenir à des valeurs fortes comme la solidarité plutôt que le capitalisme envers et contre tout?