Pourquoi il ne faut surtout pas arracher vos cheveux blancs ?

L’apparition des premiers cheveux blancs est souvent désagréable.

C’est une nouvelle étape dans notre vie de femme, parfois difficile à accepter.

Vous avez d’ailleurs peut-être déjà eu l’envie irrépressible d’en arracher quelques uns.

Ou peut-être même que vous l’avez déjà fait. Pour les cacher à tout prix.

Moi-même j’ai toujours eu du mal à les assumer, comme je vous le disais dans cette précédente lettre.

Aujourd’hui je vous explique pourquoi c’est une TRÈS mauvaise idée qui peut devenir dangereuse si elle devient une habitude ou un réflexe.

1 cheveu blanc arraché
=
10 qui repoussent ? 

 

 

Cet adage est tout simplement faux.

Un follicule pileux = un cheveu.

C’est surtout ça qu’il faut retenir.

Si vous arrachez l’un de vos cheveux blancs, impossible, donc, que plusieurs repoussent au même endroit.

Cependant, si vous voyez apparaître un cheveu blanc, il y a de fortes chances pour que d’autres pointent le bout de leur nez.

Ça fait partie du processus.

Il s’agit d’un arrêt de production de mélanine au niveau du bulbe dans lequel se loge le cheveu ¹.

Mais ce n’est pas une raison pour les arracher au fur et à mesure en croyant que ça ne se verra pas.

 Pourquoi c’est vraiment
une (très très) mauvaise idée ? 

 

Ça se voit encore plus ! 

Manque de chance, les cheveux blancs repousseront toujours… blancs !

Et à la repousse ils seront tout petits, au point de faire de vilains épis sur le sommet de votre crâne.

Vous allez forcément être tentée de les arracher de nouveau comme ils vont vous gêner.

C’est un cercle vicieux !

Ils seront encore plus visibles dans votre chevelure.

 

Ça abîme votre cuir-chevelu. 

Arracher vos cheveux blancs agresse considérablement votre cuir-chevelu.

Comme il est très fragilisé, il va produire une quantité de sébum plus importante pour se protéger. Attention aux cheveux gras !

Vos cheveux auront tendance à repousser plus forts, plus drus et plus épais et ils peuvent même “frisotter”. Ce qui les rendra d’autant plus difficile à camoufler et coiffer.

 

C’est risqué. 

A force d’être sollicité et malmené, le follicule pileux se fatigue et finit par s’user.

En arrachant vos cheveux vous prenez le risque qu’ils ne repoussent jamais ou pire… qu’ils se mettent à tomber ².

 

L’astuce de ma grand-mère pour couvrir ses premiers cheveux blancs 

 

 

Pour éviter ce genre de catastrophe, voici une recette que ma grand-mère m’a transmise pour couvrir ses premiers cheveux blancs.

Si vous n’avez pas encore franchi le cap de la coloration, elle vous sera d’une grande aide :

  1. Portez de l’eau à ébullition comme si vous prépariez une grande théière.
  2. Versez dans un récipient et faites infuser du thé noir.
  3. Laissez refroidir pendant que vous procédez à votre shampoing habituel.
  4. Rincez à l’eau tiède.
  5. Effectuez un second rinçage au thé.
  6. Laissez sécher vos cheveux naturellement.

Vos cheveux blancs seront estompés et comme teintés d’un joli reflet.

 

Et vous ? Comment avez-vous vécu ou vivez-vous l’apparition de vos cheveux blancs ?

Quelles sont les recettes “maison” que vous utilisez le plus pour les camoufler ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, je suis toujours ravie de vous lire.

 

Sources : 

¹ https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lanine
² https://sobusygirls.fr/2019/11/15/arracher-un-cheveu-blanc-avantage-inconvenient/

 

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
wilikon béatrice
wilikon béatrice
8 mois il y a

je déteste l’apparition des cheveux blancs mais j’évite de les arracher

Vic
Vic
7 mois il y a

Bonjour,

Votre recette au thé noir fonctionne après combien d’ applications ?
Quels autres recettes avez vous pour diminuer le nombre de cheveux blancs après 60 ans ?