Autohypnose : 4 étapes pour être apaisée au quotidien

En 2020, les cas de dépression et d’anxiété ont augmenté de plus d’1/4 dans le monde en raison de la pandémie. 

En particulier chez les femmes et les jeunes. 

Même si aujourd’hui, la période semble connaître une certaine « accalmie », je reçois encore chaque jour des témoignages de certaines de mes lectrices qui me confient leurs angoisses, leur stress, leurs insomnies…  

Autant de désagréments qui altèrent la qualité de leur quotidien. 

Heureusement, il existe quelques techniques très simples à faire depuis chez vous, pour vous apaiser et retrouver un certain équilibre. 

Dans ma lettre d’aujourd’hui, je vous parle de l’autohypnose, idéale pour vous aider à : 

  • Améliorer votre confiance en vous 
  • Gérer vos émotions et retrouver une paix intérieure
  • Retrouver un sommeil plus apaisé 
  • Réduire votre stress ou anxiété et en calmer les symptômes

 

L’autohypnose : se recentrer et retrouver son équilibre 

 

 

L’autohypnose est inspirée des techniques de l’hypnose classique, pratiquée chez un hypnothérapeute.

Elle consiste à atteindre par soi-même un état hypnotique, sans avoir recours à un professionnel. 

Cet état légèrement modifié de conscience, vous aide à vous détacher de votre environnement extérieur et vous recentrer sur votre monde intérieur tout en prenant le contrôle sur vos émotions

Grâce à des méthodes d’autosuggestion et de visualisation ¹(j’y reviens un peu plus bas), vous modifiez peu à peu vos schémas de pensées ou vos mauvaises habitudes responsables de votre anxiété. 

Attention ! Il ne s’agit pas de perdre conscience : même sous hypnose, vous restez parfaitement lucide et maître de vos actes. 

Aussi, ne vous méprenez pas ! Même s’il existe des similitudes avec la méditation (dont je vous avais déjà parlé ici), l’autohypnose est une pratique très différente. 

 

 

COMMENT S’AUTOHYPNOTISER ?

 

Il existe plusieurs techniques, mais je vous dévoile aujourd’hui celle qui est la plus efficace sur moi. 

Vous pouvez utiliser cette méthode : avant un rendez-vous important, avant de vous endormir, le matin avant une journée stressante… 

Une séance d’autohypnose n’a pas de durée « réglementaire », mais en général, quinze minutes suffisent.

 

 

MA SÉANCE D’AUTOHYPNOSE EN 4 ÉTAPES

 

1ʳᵉ étape : Pour vos premières séances, je vous conseille de vous installer dans un endroit calme, sans bruit parasite et propice à la concentration. 

Plus vous pratiquez, plus vous serez susceptible de vous adapter à n’importe quel environnement. 

2ᵉ étape : Allongez-vous, ou trouvez une position confortable. Fermez les yeux, puis fixez-vous un but précis pour cette séance ². Souhaitez-vous réduire votre stress ? Gagner confiance en vous ? Atténuer votre anxiété ? Il est important de vous représenter précisément votre objectif avant chaque séance. 

3ᵉ étape : La troisième étape est la plus importante ! Elle se divise en deux phases et a pour objectif de vous faire rentrer dans ce fameux « état hypnotique ». 

  • La phase de relaxation : commencez par 5 inspirations et 5 expirations profondes, en prenant soin de solliciter votre abdomen. La respiration va vous plonger dans un état de sérénité favorable à l’état hypnotique. Relâchez vos muscles un à un en vous concentrant sur vos différentes sensations.
  • La phase d’autosuggestion : une fois l’état de calme atteint, visualisez-vous en train de descendre un escalier lentement. À chaque marche descendue, votre état hypnotique s’amplifie. 

Pendant que vous descendez ces escaliers imaginaires, formulez à intervalles réguliers (et à haute voix) une phrase positive relative à votre objectif (je vous conseille de la définir en avance).  

Par exemple : « Tu vas gagner confiance en toi à l’issue de cette séance ». 

La deuxième personne est importante, vous vous adressez directement à votre inconscient lors d’une séance d’autohypnose ! 

Répétez cette phrase 4 ou 5 fois, plus si vous en ressentez le besoin.  

4ᵉ étape : Lorsque vous sentez avoir atteint un état hypnotique suffisamment profond, profitez de cet état de relaxation. Laissez le temps à votre inconscient d’intégrer votre objectif. 

Puis remontez l’escalier imaginaire petit à petit : plus vous remontez les marches, plus votre état de conscience redevient normal. Une fois la dernière marche atteinte, vous pouvez ouvrir les yeux. 

Si l’effet n’est pas immédiat à l’issue de votre première séance, c’est normal ! Plus vous pratiquez régulièrement, plus vous atteignez vos objectifs efficacement. 

Pour ma part, il m’a fallu 3 ou 4 séances avant d’en ressentir les bienfaits ! 

Si vous éprouvez des difficultés à vous concentrer, n’hésitez pas à vous aider de séances d’hypnose guidées en ligne, c’est un bon support pour débuter.

 

Et vous, connaissiez-vous l’hypnose ? L’avez-vous déjà pratiquée seule ou chez un thérapeute ? Seriez-vous tentée d’essayer ? 

 

 

Sources : 

¹ https://www.aufeminin.com/ma-psychologie/auto-hypnose-s4012619.html
² https://les-defis-des-filles-zen.com/connaissance-de-soi/autohypnose-5-exercices-a-tester

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
chantale Berard
chantale Berard
18 jours il y a

Pour l’hypnose c’est la manipulation du cerveau, idem pour la sophrologie danger, c’est pas naturel